Menaces


Cadres de jeu

Les sentinelles ont tendance à ne pas rester longtemps au même endroit. Bien que le voyage spatial soit lent, l'égo-diffusion et les portes de Pandore mettent à portée tout le système solaire et même plus. L'opposition a aussi accès à ces moyens, ce qui signifie qu'une mission qui commence sur Mars pourrait facilement amener les sentinelles à l'extrême bordure des géantes gazeuses. Vous trouverez ci-dessous une sélection des cadres les plus probables où les sentinelles risquent de trouver des ennuis, accompagnés des principaux PNJs qui pourraient y être rencontrés. Pour plus de détails sur le système solaire, voyez l'Atlas du système solaire, p.86 d'Éclipse Phase.

Gravité : 0,36G
Population : 300 millions
Climat : Extrêmement froid, atmosphère fine
Cités principales : Valles-New Shangai (37 millions), Noctis-Qianjiao (13 millions), Elysium (9 millions)

Le nouveau berceau de la transhumanité est un endroit où la richesse la plus inimaginable et la pauvreté la plus écrasante coexistent dans une population grossie par le flux de réfugiés terriens post-Chute. Mars est seulement partiellement terraformée mais vivable pour des transhumains avec les bonnes modifications (comme les morphes oxydés). La majorité de la population réside dans des villes-domes, mais les nomades et les rednecks miséreux se débrouillent comme ils peuvent avec leurs modules boites de conserves dépassés et leurs sietchs éparpillés.
Le Consortium Planétaire, la confédération des cités et habitats spatiaux contrôlés par les hypercorps du système intérieur, tient la majorité de la planète sous son emprise. Les membres du consortium contrôlent les axes de transport clé, comme l'ascenseur spatial du Mont Olympe et la porte de Pandore de Ma'adim Vallis. Hors de portée de la loi, les barons du crime construisent leur empire, les hypercorps mènent des recherche financées par des caisses noires et les hyper-riches blasés poursuivent leurs obsessions.
Le spectre de la zone de quarantaine TITAN (ZQT) se profile à l'horizon, une vaste étendue de Mars n'a jamais été récupérée des exsurgents et des machines de guerre laissées par les TITAN.

Brace (Nick Yao)

Type de PNJ : Principal
Aspects : Chef de mission du projet Ozma
Drogué très efficace
Ozma finance ma dépendance
Autrefois un stalker de la Zone légendaire
Morphe : Spectre

Compétences : Fantastique (+6) : Infiltration
Formidable (+5) : Tromperie, Survie
Excellent (+4) : Hardware, Kinésie, Contact Xéno
Bon (+3) : Athlétisme, Couverture, Crédit, Observation
Passable (+2) : Infosec, Enquête, Rep Ozma, Sociabilité, Tir
Moyen (+1) : Rép Civ, Combat, Pilotage, Programmation, Intimidation, Volonté
Cases de stress : 4 physiques, 2 mentales

Prouesses

Drogues de combat : +2 aux actions de Tir pour la durée d'un conflit. Utilisable une fois par session.
Stimulateur de Réflexes
Furtif
Survivant de la ZQT : Utilisez Survie à la place de Volonté pour vous défendre contre les attaques de machines de guerre TITAN ou d'exsurgents/asynchrones infligeant du stress mental.
Muse : Hana Passable (+2) : Infosec, Moyen (+1) : Enquête.
Sbires probables : Hacker black hat, Soldat guanxi, Drone de sécurité, Contrebandier.

Nick Yao était un des meilleurs stalker de la Zone sur le marché, qui vivait plutôt confortablement en passant des artefacts TITANs dangereux hors de la ZQT. Il y a quelques années, il a complètement disparu de la scène, ce qui a suscité des rumeurs de sa mort dans la Zone. En réalité, l'addiction de Nick à des stimulants de combats divers et variés a fini par le rattrapé et il fut capturé alors qu'il quittait la Zone. Les autorités l'ont remis au Projet Ozma, qui l'a recruté et lui a offert une nouvelle identité.
En tant que Brace, il a deux jobs : diriger les missions d'Ozma dans la Zone et essayer de recruter des agents de Firewall connus. Audacieux, aux allures charmantes et à l'aise avec le type de personne que Firewall recrute, Brace pourra un jour tenter d'approcher les PJs qui se posent des questions sur Firewall avec une offre alléchante, pour mieux les doubler une fois dans la ZQT. En tant qu'agent d'Ozma, il est bien payé, entouré de larbins et impitoyablement pragmatique. Il préfère convaincre les sentinelles qu'elles ont étés trompées afin de les convertir, mais si cela échoue, il n'hésitera pas à s'en débarrasser.

La Gwisin de Mogura

Type de PNJ : Principal
Aspects : Chef exsurgent
Plateforme mobile de guerre électronique
Nano-apparition terrifiante

Compétences : Fantastique (+6) : Infosec
Formidable (+5) : Couverture, Intimidation
Excellent (+4) : Observation, Pilotage, Programmation
Bon (+3) : Hardware, Tir, Volonté
Passable (+2) : Athlétisme, Infiltration, Survie
Moyen (+1) : Tromperie, Combat, Enquête, Kinésie, Médecine
Cases de stress : 4 physiques, 3 mentales, 1 conséquence légère supplémentaire.
Sbires probables : Fractals, Chasseurs de têtes, Dépouilles errantes, Flagelleurs

Prouesses

Horreur : +2 aux jets d'Intimidation pour provoquer la peur.
Structure en essaim

Les Bunkers Mogura sont une destination populaire mais dangereuse pour les stalkers de la Zone. Il s'agit d'un réseau de bunkers construits par les TITANs à 200 km à l'intérieur de la Zone, qui abrite de dangereuses créatures exsurgentes en activité et des technologies TITAN de grande valeurs. La Gwisin est une sorte de poupée errantes (Dans son cas, flottante), une plateforme de guerre électronique mobile, créée par les TITANs pour coordonner leurs autres sbires. Autrefois une femme transhumaine, la Gwisin a été transformée en une femme-nuée scintillantes à peine tangible. Elle se manifeste sous la forme d'une apparition aux jambes coupées, aux longs cheveux noirs tombants, vêtue d'un hanbok blanc. Depuis que les TITANs ont abandonné leurs créations après la Chute, elle règne sur les hordes errantes gardant les bunkers. Mais récemment, quelque chose a changé pour la Gwisin. Elle envoie ses serviteurs de plus en plus souvent en expédition prolongée, sondant le périmètre de la ZQT à la recherche de points faibles, ou capturant les contrebandiers et les stalkers de la Zone afin de grossir ses rangs. A-t-elle reçu de nouveaux ordres de ses dieux absents ou s'est-elle découvert d'elle-même un but ?

Gravité : 0,001G (concrétement en microgravité), 1G dans les zones en rotation
Population : 15 000
Climat : Atmopshère standard à l’intérieur, vide spatial à l’extérieur

Quand la plupart des gens pense à la Ceinture d’Astéroïdes Principale, ils pensent aux colonies minières isolées, aux enclaves survivalistes et l’astéroïde métropole anarcho-capitaliste d’Extropia. Mais les sentinelles ne sont pas la plupart des gens. Elles, pensent au coin le plus sombre de la Ceinture : Legba, forteresse du tristement célèbre cartel de voleur d’âme appelé Nine Lives. Le cartel criminel trafiquant d’égo contrôle tout l’astéroïde, un type C aux formes irrégulières de 3,5 km de long sur 2,5km à son point le plus large. Legba a été excavé puis abandonné par l’hypercorp minière Fa-Jing, qui a laissé derrière elle un dédale de tunnels et de cavernes. Des modules d’habitat parsèment aléatoirement l’extérieur de l’astéroïde, notamment une épave de vaisseau complète accrochée à l’un des côtés et plusieurs tores en rotation offrent des intérieurs sous pesanteur.
L’intérieur est contrôlé par les bandes hétéroclites de Nine Lives, dont certaines demandent des droits de passages aux gens qui transits. Les bandes répondent ensuite aux Nanchons, les trois grandes factions qui forment le gang. A leur tête se trouve Roland Nazon, le leader légendaire qui prêtant être le grand prêtre d’une forme de vaudou corrompu. On trouve les mêmes règles sur Legba que dans une prison : vous prenez et gardez ce que vous pouvez, qu’il s’agisse d’équipement, de morphe ou même de votre propre égo. Les images et les accessoires liés à la réinterprétation blasphématoire du vodun par le cartel criminel sont omniprésents, peints sur les murs, placés dans de petits sanctuaires ou planant dans l'air comme des graphiques AR publics.
La source de profit principal du gang sont le vol d'identité, l’esclavage, la prostitution, les paris sur des combats de gladiateurs et le forknapping. Ils disposent également d’une branche semi-légale qui offre des égos aux firmes de courtage d’apprentis des hypercorp, bien que ces firmes nieraient sûrement toute implication avec Nine Lives. Comme si ça ne suffisait pas, Nine Lives représente également un risque de sécurité énorme pour Firewall. Il y a tant d’égos volés qui passent entre les mains du cartel qu’il existe un véritable risque de voir un contact de Firewall tomber entre leurs mains et révéler des informations sur l’Oeil.

Roland Nazon/Elleggua

Type de PNJ : Principal
Aspects : Géni criminel
Un peu à la dérive par excès de psychochirurgies
Règne par la terreur et le mysticisme
bâtard sournois
Morphe : Néoténique

Compétences : Fantastique (+6) Intimidation
Formidable (+5) Tromperie, Kinésie
Excellent (+4) Crédit, Observation, Tir
Bon (+3) Athlétisme, Rep Civ, Enquête
Passable (+2) Couverture, Sociabilité, Volonté
Moyen (+1) Infosec, Pilotage, Risque X
Cases de stress : 4 physiques, 3 mentales

Prouesses

Attraction
Stimulateur de réflexes
Muse : Guédé, Passable (+2) Infosec, Moyen (+1) Enquête
Sbires probables : Hacker black hat, Brute du Guanxi, Soldat du Guanxi, Ange gardien.

Le pragmatisme brutal de Roland Nazon a transformé la Chute en opportunité commerciale, lui permettant de créer un empire criminel sur les innombrables égos kidnappés et réduits en esclavage qui ont perdu leur corps dans tout ce chaos. En règle générale, il a garde un oeil sur les camps de réfugiés : tout le monde est un outil à exploiter ou peut servir d’exemple.
Toutefois, que ce soit une manoeuvre pour maintenir son image de prêtre vaudou invincible ou parce qu’il a cru à ses propres mensonges, Nazon s’est rendu définitivement fou à force d’expérimentation psychochirurgicales. Nazon est enveloppé dans un épisseur âgé portant un chapeau de paille et une canne, dans une imitation blasphématoire de Papa Legba, le vaudou. Ce morphe porte un lien marionnette utilisé par Elleggua pour contrôler Nazon quand il a besoin de sembler lucide à ses lieutenants. Le reste du temps, Nazon est plongé dans une stupeur comateuse, plongé dans une conversation avec son propre esprit.
Elleggua, son “lieutenant” en chef est le véritable Roland Nazon. Elleggua apparaît comme un gamin nerveux métissé habillé de banals vêtements rouges et noirs. Le néoténique contient un fork bien plus sain du psychopathe froid et impitoyable que fût Nazon. Elleggua expose l’apparente faiblesse de Nazon à ses ennemis afin d’orchestrer leur chute avant qu’ils ne deviennent une vrai menace. Même si quelqu’un réussissait à éliminer Nazon, on ne peut assassiner un Roi qui n’existe pas.
Les objectifs actuels d’Elleggua/Nazon peuvent déboucher sur un conflit avec Firewall de plusieurs manières. Nine Lives cherche constamment comment voler plus d’égos, comment se faire plus de crédits et comment éliminer les gangs rivaux. Le cartel pourrait être intéressé par les propriétés de contrôle mental du virus exsurgents ou les effets incapacitants du piratage basilic. Un serveur de Nine Lives plein d’égos asservis qui se retrouverait infecté par le virus serait exceptionnellement dangereux. Pire encore, si Nine Lives forknappait un agent Firewall, ils pourraient essayer de faire chanter Firewall ou de demander une technologies dangereuses en échange du prisonnier.

Gravité : Obéron : 0,035g (concrètement en microgravité), Xiphos : 1g.
Population : Obéron : 10 000, Xiphos : 10 000
Climat : Surface d’Obéron : vide glacial, Chat Noir, Xiphos, autres colonies : atmosphère standard

Le système uranien est une frontière souvent oubliée mais cruciale dans la lutte de la transhumanité pour définir son identité et garantir son futur. Géante glacée entourée de lunes et d’un assortiment d’anneaux aux riches ressources chimiques, Uranus, malgré sa distance par rapport au soleil, est une bonne destination pour les colons grâce aux petits et robustes réacteurs à fusion actuels. Mais ce qui est plus important encore, c'est la présence de la Porte de la Fissure, l’une des cinq Portes de Pandore du système solaire, à la surface de la lune d’Obéron. Plusieurs factions de la transhumanité (et une faction alien) ont des avant-postes ici, et leur proximité tout autant que l'importance stratégique de la porte pourrait les mener au conflit.

Obéron : Chat Noir et la Porte de la Fissure

Chat Noir est le principal spatioport long courrier du système Uranien. C’est également une station d’égodiffusion de première importance et une zone de construction importante. Pour un avant-poste frontalier, les installations sont très avancées et plusieurs collectifs anarchistes sont nécessaires à leur bon fonctionnement. La raison derrière toute cette infrastructure est la Porte de la Fissure, la seule Porte aux mains des anarchistes (malgré plusieurs tentatives du Consortium Planétaire pour leur en arracher le contrôle). Firewall prend souvent position pour les anarchistes qui gardent le contrôle de cette porte, car l’alternative de voir les ultimistes contrôler deux portes pourrait mettre le reste de la transhumanité en danger si les portes devaient être utilisées pour évacuer le système solaire.
Étrangement, la Porte de la Fissure a été découverte 500m sous la croûte glacière d’Obéron. Cela a déclenché tant de spéculations sur l’âge des Portes de Pandore que des disputes se sont déclenchés quant à l'hypothèse d’une intelligence antérieur aux TITANs qui les auraient construites.
Les autonomistes de Chat Noir dirigent la colonie selon les lignes anarchistes collectivistes, avec un recourt fréquent à la démocratie participative pour décider des projets, mais ils sont plus militants que la plupart des colonies anarchistes. Ce n’est pas sans raison. Le Consortium Planétaire a peut être renoncé à ses vues sur la Porte de la Fissure pour l’instant, mais les ultimistes non-loin sont une menace omniprésente. Les ultimistes ne font aucun secret de leur mépris pour l’organisation sociale anarchiste, et ils sont connus pour oeuvrer à prendre le contrôle de la Porte d’Eris pour leur commanditaire, l'hypercorp Go-Nin. Chat Noir est extrêmement bien défendu aussi bien contre les vaisseaux que contre les troupes, et les locaux sont accueillants, mais toujours armés.
Ceci dit, tous ceux qui sont bien vues par les anarchistes peuvent réserver du temps d’ouverture de la Porte de la Fissure, s'ils sont prêts à diffuser librement toutes connaissance qu’ils en tireraient. Chat Noir est un habitat-dôme situé dans un dédale souterrain de tunnels gelés. Comme la plupart des avant-postes anarchistes, la plupart des services publics et la gestion des infrastructures sont opérés par des collectifs, des syndicats et des groupes de travail ad-hoc. Love & Rage est le collectif directement responsable des opérations au niveau de la porte. Il n’y a pas de lois ou d’autorités légales, mais la réputation est très importante et les locaux sont prompt à organiser une réponses communautaire à tous ceux qui dépassent les bornes ou menacent la sécurité de la population.
Du fait de l’inclinaison de l’axe de rotation d’Uranus, les hémisphères d’Obéron alternent 42 ans d'obscurité totale ou de soleil constant. Bien que Chat Noir et la Porte de la Fissure soient actuellement du côté éclairé, l’équinoxe approche dans quelques années, après quoi ils seront plongés dans l’obscurité pour quatre décennies.

Les Courtiers

Les Courtiers, aliens ressemblant à des limaces de mer, auraient une base cachée dans l’atmosphère d’Uranus. Cette hypothèse est soutenue par le trajectoire des vaisseaux Courtiers de passage, normalement difficilement traçables du fait de leurs moteurs sans réaction, qui ont dabord été détectés dans l’orbite de la géante de glace. Cependant, il est difficile de savoir, si ils viennent de là où utilisent la planète comme fronde gravitationnelle.
Les Courtiers ont mis en garde la transhumanité de l'usage des Portes de Pandore en lançant des avertissements énigmatique contre leur activation. Les aliens refusent toutefois de dire pourquoi nous devrions nous inquiéter, leurs avertissements sont donc totalement ignorés. Les esprits cyniques spéculent que les Courtiers craignent une dilution du marché des xéno-technologies si la transhumanité en découvre trop via les Portes. D’autres signalent que si les Courtiers sont la seule race alien vivante rencontrée jusque là, leur avertissement doit bien valoir quelque chose.
Les diplomates et marchands Courtiers visitent occasionnellement les colonies humaines. La technologie qu’ils offrent n'apporte qu'une légère amélioration sur les normes transhumaines, suffisamment pour avoir de la valeur, mais pas assez pour perturber l'équilibre des forces entre les factions transhumaines. Parfois, ils engagent discrètement des agents transhumain pour opérer des missions dans l’espace transhumain. Leur intentions ne sont pas clair, mais des accusations d’ingérences dans les affaires transhumaines on déjà étés portés contre ces énigmatiques aliens.

Xiphos

Xiphos est un cylindre de Hamilton, un habitat de 5,5 km de long sur 1,5 km de diamètre, partiellement vivant et se construisant de lui-même. Situé dans les anneaux d’Uranus, Xiphos consommera doucement les matériaux des anneaux jusqu’à ce qu’il ait grandi jusqu’à sa taille maximale. Forteresse majeure des factions ultimistes, Xiphos est interdit aux étrangers. La coque minérale externe de l’habitat est hérissée d’armes longue-distance et des nués de drones de combat empêchent l’approche de navires non-autorisés. S’égodiffuser en secret est également difficile, des spécialistes de l'infosec vérifient chaque égodiffusion entrante. Toute cette sécurité s’explique en partie par le fait que les installations qui ponctuent le splendide paysage accidenté intérieur, sont en grande partie consacrée à la recherche de pointe. Les ultimistes ont passé la dernière décennie à prendre en charge en interne la production, les tests, la fabrication de morphes et d’équipement militaire exigés par leur idéologie survivaliste, afin de ne se soumettre à personne ou risquer de perdre le contrôle de leur créations. L’intérieur comprend également des monuments, des jardins de méditation et un Colisée utilisé comme arène de combat.
Xiphos est également remarqué pour l’augmentation d'achats, par les ultimistes, de contrats d’apprentis infomorphes depuis l’ouverture de la station. Bien que les relevés de transactions soient disponibles publiquement sur l’IndEx, le registre d’échange du Consortium, tous les termes du contrat sont clos jusqu’à ce que l’apprenti ait terminé son service. Une explication bien commode est que les ultimistes utilisent les apprentis comme de la main d’oeuvre peu qualifiée bon marché pour gérer les systèmes variés et complexes de Xiphos ou la construction du cylindre de Hamilton. Mais étant donné la croyance des ultimistes que les victimes de la Chute étaient inaptes à la survie, des possibilités bien plus dérangeantes peuvent être évoquées pour leur utilisation comme esclaves ou sujets de tests pour des concepts de morphes, des techniques de psychochirurgie pour opérer et résister aux tortures mentales ou en RV, voir des expériences sur des restes de technologies TITAN et exsurgentes. Ayant remarqué que l’achat de dizaine de milliers d’apprentis s’est fait presque sans distinction, d’autres suggèrent que les ultimistes recréent peut-être un scénario pré-Chute ou rejoue un wargame de certaines parties de la Chute.

Adaphel Maine

Type de PNJ : Principal
Aspects : Ductus ultimiste
Organisatrice logistique
Morphe remake de pointe
Pensée dogmatique
Guerrière-philosophe

Compétences : Fantastique (+6) Risque X
Formidable (+5) Tir, Kinésie
Excellent (+4) Athlétisme, Observation, Combat
Bon (+3) Rep Civ, Enquête, Sociabilité
Passable (+2) Tromperie, Somatique, Volonté
Moyen (+1) Infosec, Pilotage, Survie
Cases de stress : 4 physiques, 2 mentales, 1 conséquence légère supplémentaire
Caractéristiques : Sens augmenté (Vision), Stigmatisé (Vallée dérangeante)

Prouesses

Attraction
Médicachines
Stimulateur de réflexes
Muse : Thérèse, Passable (+2) Infosec, Moyen (+1) Programmation
Sbires probables : Hacker black hat, Mercenaire

Maine est une ductus, un leader ultimiste haut placé, chargé des initiatives et des campagnes majeures de la faction. Dans le cas d’Adaphel Maine, celà signifie la gestion de la croissance de Xiphos, l’espionnage des Courtiers et la préparation de la conquête militaire de la Porte de la Fissure quand le moment sera venu.
Maine pourra croiser le fer avec des sentinelles tentant d’infiltrer Xiphos, d’interférer avec la surveillance ultimiste de Chat Noir ou qui seraient revenues d’un gatecrashing avec des trouvailles intéressantes. La plupart des ultimistes ne connaissent pas Firewall et Maine n’hésitera pas à employer les grands moyens pour glaner plus d’information sur l’organisation si elle soupçonne un adversaire d’avoir envoyé des agents sur son théatre d’opération. Il est même possible que les sentinelles coopérent avec la ductus. Les ultimistes sont aussi concerné, à leur manière, par la survie à long terme de la transhumanité. Ils ont juste tendance à exclure les autres factions, plus “faibles”, de leurs plans de survie.
Le morphe remake actuel de Maine (un morphe orienté vers le combat et la survie, exclusivité de la faction ultimiste) est glabre et minutieusement tatoué. Elle est toujours vu habillée en costume gris sévère ou parfois avec une armure de combat usée.

Gravité : 1,08g
Population : 1 800
Climat : Atmosphère standard

Echo IV est un paradis : une exo-Terre tempérée en orbite dans la zone habitable d’une naine orange. Ses deux mégacontinents sont couverts d’une végétation abondante grouillante d’une faune peut-être un peu trop vigoureuse. Les forêts denses d’Echo IV et les énormes animaux qui y vivent représentent une barrière à la colonisation et un véritable danger pour les explorateurs. Contrairement à Echo V, planète voisine où la Porte de Pandore est localisée, Echo IV n’a pas de ruine aliens. A part la colonisation, le principal intérêt de la transhumanité ici est la recherche xénobiologique. La petite population comporte essentiellement des chercheurs venus recenser la vie native, en plus des éclaireurs et des spécialistes de la sécurités nécessaires à leur protection.

Faiblesse abandonnée

Type de PNJ : Principal
Aspects : Prédateur alpha exhumain
Connaissances TITAN
Dangereusement sûr de lui

Compétences : Fantastique (+6) Combat
Formidable (+5) Athlétisme, Somatique
Excellent (+4) Tir, Observation
Bon (+3) Intimidation, Contact xéno
Passable (+2) Infiltration, Survie
Moyen (+1) Kinésique, Volonté
Cases de stress : 4 physiques, 2 mentales, 1 conséquence légère supplémentaire
Caractéristiques : Sens augmenté (Vision), Arme naturelles (Griffes)

Prouesses

Cape caméléon
Stimulateur de réflexes
Force
Muse : Héraut Passable (+2) Infosec, Moyen (+1) Enquête
Sbires probables : Pirate black hat, Prédateur exhumain

Connu de Firewall pour des tentatives passée de mettre la main sur de l’armement TITAN, Faiblesse abandonnée et ses disciples exhumains se seraient intéressés à Echo IV avant de partir pour une mission de gatecrashing. Ils sont donc très probablement partis pour ce système. Du fait de l’hypothése de Firewall comme quoi les TITANs auraient quitté le système solaire par le réseau de Portes, un adepte TITAN parti à leur recherche est une cible prioritaire.
Toutefois dans ce cas, Abandonnée ne recherche pas de la technologie TITAN mais un TITAN même. L’exhumain a reçu des indices comme quoi le TITAN Hecaloth a envoyé un de ses fork sur Echo IV et elle a décidé de le suivre. Abandonnée croit qu’elle et ses disciples sont les héritiers améliorés de la transhumanité, capable de traiter d’égal à égal avec une telle créature bien mieux que leurs faibles prédécesseurs humains. Et si le TITAN refuse de discuter, Abandonnée compte bien le tuer et voler ses possessions.
Faiblesse Abandonnée est une monstrueuse créature musclée couverte d’une plaque d’armure osseuse et pourvue de griffes terrifiantes.

Hecaloth 7

Type de PNJ : Principal
Aspects : Fork TITAN devenu biologique
Prédateur géant à tentacules
Influence chimique sur les forme de vie locales
Voit tout dans cette toile de vie
Grand esprit asynchrone

Compétences : Epique (+7) Combat
Fantastique (+6) Volonté, Contact Xéno
Formidable (+5) Athlétisme, Somatique
Excellent (+4) Survie, Observation
Bon (+3) Enquête, Sociabilité
Passable (+2) Médecine, Intimidation
Moyen (+1) Kinésique, Tir
Cases de stress : 4 physiques, 4 mentales, 1 conséquence légère supplémentaire
Passes Psi-Chi : Prescience, Prédiction dynamique, Stimulation sensorielle, Survol des pensées, Empathie xéno.

Prouesses et passes psi-gamma

Brouillage mémoriel
Egoception
Tentacules neurotoxiques : Les attaques de Combat qui passent 1 cran ou plus infligent la condition Paralysée à la cible avec 1 invocation gratuite. Cette condition dure pour tout le conflit. Les personnages avec des médicachines ou des augmentations similaires s’en tirent mieux face à cette attaque.
Sbires probables : Faune d’Echo, Microsaurus, Flagelleurs

Hecaloth était autrefois un TITAN, mais ce fork a, pour une raison qui lui est propre, pris une forme biologique. Arrivé sur cette planète avec seulement un synthomorphe malmené, Hecaloth 7 a infecté les anémones de terre d’Echo avec le virus exsurgent, les transformant en masses musculaires semi-humanoïdes de tentacules neurotoxiques et de pseudopodes à l’aspects de troncs, dotées d’un puissant système nerveux. Une sélection de la souche Watts-MacLeod du virus pendant l’infection a offert au fork TITAN des pouvoirs psi. En revanche, il est maintenant une entité purement biologique, sans accés à la Toile. A la place, il a répandu un trait génétique chez la faune locale qui a causé l’évolution de leurs émetteurs et récepteurs d’odeurs pour les rendre sensibles aux signaux chimiques utilisés par les anémones de terres et les esprits clowns. Dans les faits, Hecaloth 7 s’est placé au centre d’une toile d’odeurs grande de plusieurs kilomètres, qui lui apporte des signaux de toutes la faune et la flore locale. Il peut exercer un contrôle partiel sur quelques-uns de ces animaux en utilisant des odeurs-signals.
La plupart du temps, Hecaloth 7 est au repos, ressemblant à une anémone de terre gigantesque. Il évite d’attirer l’attention des colons et passe ses jours à capturer occasionnellement un animal pour se nourrir, envoyer ses éclaireurs animaux pour étendre sa toile d’odeurs et à réfléchir à comment créer une singularité biologique sur ce monde. Toutefois, si il est attaqué, il peut se rassembler en une forme humanoïde et se battre à l’aide de pseudopodes de la taille d’un tronc d’arbre hérissés de tentacules. Ce repos ne durera sûrement pas longtemps, cependant. Hecaloth 7 finira bien par arriver à une conclusion quant à la manière de provoquer une bio-singularité et utilisera ses sbires à cette fin.

Gravité : 0,53g
Population : 2 000
Climat : Fine atmosphère froide

Gizeh est une planète tellurique habitable en orbite autour d’une naine jaune. Des conditions semblables à la Terre la rendent propice à la colonisation, mais la présence de xéno-artefacts uniques et potentiellement dangereux complique une potentielle installation transhumaine ici. Non loin de la Porte de Pandore sur Gizeh, on trouve une vallée constellée de plus de 500 objets noirs et lisses avec des formes de solides platoniques (pyramides, cubes, dodécaèdres etc). Les artefacts varient en taille de 3 à presque 200m et sont partiellement enfouis sous le sol de la vallée, comme si ils étaient là depuis des temps immémoriaux. Quand on s’en approche, ces artefacts, en réalité des sortent de boite noires, ouvrent une connection par la Toile, offrant la possibilité de chatter avec des aliens. En cas de réponse positive, la boîte noire étend des vrilles argentés qui s’interfacent de manière non-invasive avec le communiquant et ouvre une connection au hasard permettant d’échanger des informations avec des espèces diverses. Au mieux, ces discussions sont amicales et aboutissent sur des échanges d’informations génétiques ou de données techniques. Au pire, l’alien avec le qui la communication est ouverte pense d’une manière tellement différente que la communication est périlleuse émotionnellement, et parfois même un risque physique.
Le groupe Go-Nin, une hypercorp influente, contrôle la Porte de Pandore et la petite colonie proche de la vallée des boîtes noires. Toutefois, des agents infiltrés de Proactionary (la corporation Extropienne qui a découvert les boîtes noires) et des tentatives de groupes comme les Pilleurs de tombes pour tenter de chatter avec les aliens ont compliqué les plans de Go-Nin pour s’établir sur la planète et amener en masse des chercheurs récolter les savoirs aliens. Firewall est terriblement inquiet de ces plans, étant donné que le virus exsurgent lui-même est d’origine alien. Qui d’autre sait ce que le commerce libre avec des aliens inconnus pourrait amener sur la transhumanité ?
En réponse à cette menace potentielle, les factions conservatrices de Firewall ont lancé une opération pour détruire la Porte de Gizeh et/ou les boîtes noires. Une tête nucléaire fut passée en douce à travers la Porte et détonnée une fois de l’autre côté. Les Portes de Pandores se sont toutefois déjà reconstruites d’elles-même après des attaques bien pires, il s’agissait donc juste d’une question de temps avant que l'accès à Gizeh soit rétabli. Go-Nin a depuis amélioré sa sécurité, ce qui a compliqué les efforts sur la recherche et les communications aliens. Toutefois, d’autres factions au coeur de Firewall ont protesté contre le bombardement, clamant que les reliques pourraient aider la transhumanité à obtenir des informations sur les TITANs et d’autres menaces externes, afin de protéger le futur de la transhumanité.

Tombe

Type de PNJ : Principal
Aspects : Morphe : Néo-cochon
Compétences : Fantastique (+6) Infiltration
Formidable (+5) Observation, Xéno-contact
Excellent (+4) Tromperie, Kinésique, Tir
Bon (+3) Couverture, Hardware, Survie
Passable (+2) Combat, Somatique, Volonté
Moyen (+1) Rép Cib, Infosec, Pilotage
Cases de stress : 4 physiques, 2 mentales, 1 conséquence légère supplémentaire
Caractéristiques : Stigmatisation (surévolué)

Prouesses

Armure
Cape caméléon
Medicachines
Muse : Cochon Debout Passable (+2) Infosec, Moyen (+1) Enquête
Sbires probables : Pirate black hat, Prédateur exhumain, Brute, Ange gardin, Contrebandier

Les Pilleurs de Tombes sont un gang criminel de trafiquants de xéno-antiquités néo-cochons et Tombes est leur boss. Se faisant passer pour une équipe de gatecrashing réglo pour décrocher des boulots d’études ou autre, les Pilleurs de Tombes ont pillé des sites xéno-archéologiques sur trois exoplanètes, ramené de la xéno-technologie non vérifiée dans le système solaire et l’ont vendu au meilleur acheteur. Mais leur dernier projet est le plus ambitieux, il pourrait leur décrocher des richesses inespérées, tout en étant moins risqué que de s’aventurer dans les ruines aliens à la recherche de trouvailles. Les boîtes noires xéno-artefacts de Gizeh leur offre la possibilité de discuter directement avec des aliens. Offrez-leur de la littérature transhumaine, un reste d’arme TITAN ou votre propre génétique et ils vous renverront des données scientifiques alien, des génomes et même des plans de nano-impression (bien qu’il puisse être complexe de décrypter les formats aliens). Traverser le périmètre de sécurité hypercorp discrètement pour accéder aux artefacts est risqué, mais Tombes et son gang sont bons dans ce domaine.
Tombes a débuté sur la Lune, en maraudant dans la Zone de Quarantaine de New Mumbai, un désert radioactif abandonné après que la transhumanité ait bombardé la principale zone d’activité TITAN sur la Lune. C’est un gatecrasher et un stalker vétéran, sa charpente massive ne présage pas de la grace et de la discrétion avec laquelle il peut se déplacer. Tombes et ses néo-cochons sont partis de rien et ils se sont hissés au sommet. Il est ambitieux et impitoyable, mais n’est pas une brute épaisse et peut se laisser convaincre que ce qu’il fait menace la survie de la transhumanité tout aussi bien que par la force.
Firewall a déjà tenté de raser Gizeh pour fermer les communications via les boîtes noires, ils auraient donc forcément un point de vue assez négatif sur l’activité des Pilleurs de Tombes si ils tombaient dessus. Tombes et son équipe partagent leur temps entre un camp secret près de la vallée contenant les boîtes noires et l’habitat en boîte de conserve de la colonie hypercorp, où ils se mêlent à la population locale de travailleurs et de chercheurs.

Salon de chat alien aléatoires

Le Mj peut utiliser la liste suivante si il a besoin d’une idée pour les créatures contactées par les boîtes noires.
Simulespace hyper-réaliste d’un vide noir hurlant et contact avec une entité qui communique en causant des cauchemars éveillés.
Des agents du filtre sélectif anti-sapiens hostiles offrent une arme qui fait exploser l’étoile la plus proche. Il vous détestent et ne veulent rien de vous.
Chat texte avec une espèce qui ne propose que des menaces de conquête en échange de vos informations.
Une intelligence collective babillarde de créature simiesques dans un simulespace en immersion alien. Elle vous offre du porno à alien en provenance d’une dizaine d'espèces et des blagues sur le caca (leur principal produit culturel). Ils sont intéressé par votre génome et vos progiciels de gestion de projet.
Une interaction confuse avec une espèce dont les schémas de pensés sont impossibles à traduire efficacement.
Des étoiles de mers susceptibles mais bavardes vous offrent par chat vidéo plus d’un million de variété de coraux de constructions programmables, en échange des armes biologiques ou des connaissances pharmaceutiques qu’elles recherchent.
Chat texte philosophique avec des créatures amicales, détendues, mais dérivées de la fougère.
Un esprit-choral gazeux chante des connaissance d’astrophysique avancée en échange de recettes de liquide à vapoteuse.
Un espèce de dinosaures aviens qui fait face à sa propre extinction vous offre toutes les données nécessaires pour cloner l’un des leurs, mais la boîte noire les empêche d’envoyer des égos.