Créer votre personnage et vos pouvoirs



La création de personnages se déroule de la même façon que dans la Base de Fate, avec un ajout : vous avez des pouvoirs.

Les pouvoirs sont semblables aux prouesses, en plus gros, plus voyants, plus puissants et plus complexes. Chaque pouvoir que vous créez a un coût en prouesses, mais ne vous inquiétez pas de ne pas en avoir assez ! Vous recevez trois prouesses en bonus de ce que vous avez dans la Base de Fate, dédiées à la création de pouvoirs. Vous pouvez également consacrer votre réserve de prouesses ou de restauration pour ajouter des choses à vos pouvoirs ou en avoir de nouveaux, comme pour des prouesses classiques. Les trois prouesses bonus sont cependant réservées aux pouvoirs.

COÛTS DES POUVOIRS

Les pouvoirs des PNJ sont moins complexes que ceux des personnages Joueurs, vous dépenserez ainsi moins de prouesses pour construire leurs pouvoirs. Si un PNJ anonyme devait posséder un pouvoir, sa valeur ne dépasserait pas une ou deux prouesses tout au plus, sans effets spéciaux ni dégâts collatéraux. Les PNJ secondaires ont des pouvoirs valant trois ou quatre prouesses, avec un dommage collatéral. Les PNJ principaux sont créés de la même façon que les PJ, y compris pour leurs pouvoirs.

La plupart des personnages ont un seul pouvoir. Certains peuvent en avoir deux, mais c’est la limite. Les pouvoirs sont si gros et complexes que plus de deux seraient délicats à manipuler. Il est cependant possible d’ajouter plusieurs effets sur le même pouvoir, donnant naissance à un groupe de pouvoir permettant un ensemble d’usages reliés entre eux.

Pour créer un pouvoir utilisable en quelques minutes, vous pouvez partir de la liste fournie. En tant que joueur, si vous savez quel type de pouvoir vous souhaitez, elle permet de plonger directement dans l’action. Pour le MJ, elle aide à générer rapidement les pouvoirs des PNJ « supers » que les joueurs rencontreront.

Pour démarrer, pensez à ce que vous voulez que fasse votre pouvoir. Quel est le truc propre à votre personnage ? Ce que lui seul peut faire de gros et voyant, et pas les autres. Peut-être êtes-vous monstrueusement rapide, ou extra fort, ou vous volez, ou vos mains tirent des éclairs d’énergie.

Trouvez alors le pouvoir correspondant à votre concept et achetez sa forme de base. C’est une capacité proche d’une prouesse, qui recouvre les fondamentaux de ce que peut faire le pouvoir ; elle coûte une prouesse. C’est le minimum vital de votre pouvoir. Il peut sembler un peu fade, mais pas d’inquiétude, vous allez l’améliorer dans quelques instants.

Aïda n’est pas certaine du type d’héroïne qu’elle souhaite jouer, mais elle sait qu’elle volera alors elle commence par le Vol. Après l’achat du Vol de base, il lui reste deux prouesses réservées à l’achat de pouvoir, trois prouesses libres et trois restaurations convertibles en prouesses si elle le souhaite.

Une augmentation est un effet supplémentaire qui s’ajoute à votre pouvoir de base. Chaque augmentation coûte une prouesse. Vous pouvez en acheter autant que vous le souhaitez, dans la limite de votre budget. Certaines augmentations peuvent être achetées plusieurs fois. Par exemple, la plupart des pouvoirs ont l’augmentation nommée [nom du pouvoir] majeur, qui améliore simplement le pouvoir de base, généralement en ajoutant un bonus de +2 aux jets de dés concernés. Cette augmentation peut être achetée autant de fois que voulu, pour un bonus de +4, +6, voire au-delà.

Aïda souhaite que son personnage vole de façon exceptionnelle, elle investit alors deux fois dans l’augmentation Vol renforcé. Au total, cela ajoute +4 à son jet d’Athlétisme lorsqu’elle flotte dans les airs. Elle a désormais utilisé ses trois prouesses réservées à l’achat de pouvoir, il lui reste ses trois prouesses de base et ses trois restaurations.

Une synergie de pouvoir désigne un autre pouvoir de base rattaché à votre pouvoir initial. Vous ne partez pas de zéro avec un nouveau pouvoir : votre groupe de pouvoir n’a toujours qu’un désavantage et qu’un effet de dommages collatéraux. La synergie ajoute une facette à votre groupe de pouvoirs. En acheter une coûte une prouesse.

Chaque pouvoir dispose d’une liste de synergies classiques : des pouvoirs qui vont souvent de pair avec le pouvoir initial. Votre synergie peut être un ensemble de pouvoirs complémentaires — comme être super fort et super résistant — ou bien peut-être vous permet-elle d’utiliser votre pouvoir d’une façon plus spécifique, nouvelle — comme combiner votre capacité d’invoquer des flammes avec celle de lancer des explosions d’énergie afin de lancer des boules de feu sur vos ennemis.

Vous n’êtes pas limité aux synergies proposées cependant. Vous pouvez prendre tout autre pouvoir que vous souhaitez, aussi longtemps que vous pouvez justifier comme il se rattache à votre groupe de pouvoir. Par exemple, Marche sur les murs et Rayon d’énergie ne vont pas forcément ensemble, mais si vous expliquez que vous parvenez à concentrer suffisamment de la matière qui vous fait coller au mur au point d’obtenir une explosion, alors vous obtenez votre synergie de pouvoir.

À l’achat de votre synergie de pouvoirs, vous pouvez aussi prendre des augmentations attachées au nouvel élément. De plus, au moment de choisir des effets spéciaux, désavantages ou un effet de dommages collatéraux, vous pouvez retenir ceux de votre pouvoir initial ou bien ceux des pouvoirs des synergies ajoutées.

Aïda découvre Super vitesse sur la liste des synergies de pouvoirs possibles pour le Vol. Elle pense que cela sera un bon complément à son personnage : elle sera en mesure de se déplacer rapidement si besoin, tout en se restant focalisée sur d’adroites manœuvres aériennes. Elle l’achète, de même que l’augmentation Temps de réaction amélioré, attaché à la Super Vitesse, de façon à être capable de sauter plus vite au milieu d’un combat. Elle dépense deux prouesses, ce qui laisse une prouesse libre et trois restaurations.

Les thèmes de pouvoir sont comme des augmentations ou des synergies de pouvoir, excepté qu’ils n’ajoutent pas de nouvelles capacités à votre groupe de pouvoir. En revanche, ils donnent une image différente pour la présentation de votre pouvoir. Il peut s’agir d’un effet élémentaire pour ce dernier ou bien de lui donner sa source dans la technologie plutôt qu’un gène du super pouvoir.

Les effets réels d’un thème étant limité, vous pouvez en prendre un gratuitement. Chaque thème après le premier coûte une prouesse. Comme pour les synergies, chaque thème a ses listes d’augmentations, de désavantages, et d’effets de dommages collatéraux, disponibles au choix avec la sélection d’un thème de pouvoir.

Aïda imagine son héroïne, volante et rapide comme un éclair, elle prend alors le thème Projection électrique. À présent, dès qu’elle s’envole ou se déplace à grande vitesse, elle génère des éclairs. Elle choisit également l’augmentation Coup étourdissant pour la Projection électrique, pour être un peu plus utile en combat. Le choix du premier thème était gratuit, mais l’augmentation lui coûte sa dernière prouesse libre, lui laissant ses trois restaurations.

Un effet spécial est une capacité supplémentaire dont vous bénéficiez lorsque vous réussissez avec style. Lorsque vous réussissez avec style un lancer de dés pour activer l’un de vos pouvoirs, vous pouvez renoncer au bonus habituel pour profiter de votre effet spécial. Vous avez aussi la possibilité de dépenser un point Fate sur tout jet réussi, pour y ajouter un effet spécial, même si un autre effet spécial y est déjà attaché. Les effets spéciaux se produisent toujours en plus des effets normaux d’une réussite.

Votre pouvoir démarre avec deux effets spéciaux. Si vous en souhaitez plus vous pouvez les acheter pour une prouesse ou une restauration ; pour ce prix, vous obtenez deux effets spéciaux supplémentaires. Si vous avez besoin d’effets spéciaux, utilisez la liste suivante. Si cela ne suffit pas, vous pouvez créer les vôtres, en la prenant comme modèle.

  • Mouvement forcé : vous déplacez votre cible de deux zones au plus
  • Attaque de zone : vous attaquez tous ceux présents dans une zone
  • Infliger une condition : vous pouvez ajouter un aspect à la cible, que vous pouvez invoquer une fois gratuitement
  • Mouvement supplémentaire : vous pouvez vous déplacer de deux zones gratuitement.
  • Guérison physique : vous guérissez tout le stress physique
  • Récupération mentale : vous guérissez tout le stress mental
  • Action supplémentaire : vous pouvez répartir le résultat de votre jet entre deux actions différentes, mais liées, chacune recevant un bonus de +1

De plus, certains pouvoirs ont un effet spécial amélioré. Il fonctionne de la même manière qu’un effet spécial : lors d’une réussite avec style ou bien en dépensant un point Fate à l’utilisation de votre pouvoir. Cependant, les effets spéciaux améliorés sont spécifiques à leur pouvoir et permettent plus de choses que des effets classiques. La contrepartie est qu’ils sont plus chers : une prouesse pour un effet spécial amélioré.

Aïda apprécie vraiment l’effet spécial amélioré Charge!!, pour le Vol. Elle choisit Guérison physique et Infliger une condition comme effets spéciaux gratuits. Elle convertit une restauration en prouesse, ce qui lui permet d’acheter Charge !. Désormais, il n’a plus que deux restaurations et préfère en rester là.

Chaque pouvoir dispose d’une courte liste d’inconvénients. Cela souligne les problèmes que votre pouvoir génère — une limitation du pouvoir ou un effet secondaire très gênant. Un inconvénient est un aspect, un peu comme le trouble d’un pouvoir, sans remplacer le trouble du personnage. Choisissez un inconvénient ou bien créez le vôtre.

Aïda regarde la liste d’inconvénients associés à ses pouvoirs. Elle est frappée par l’idée d’une héroïne dotée d’ailes d’oiseau géant, bien visible. Elle choisit alors Particulièrement Visible comme inconvénient. Elle imagine que ses ailes projettent des étincelles lorsqu’elle Vole.

Les supers dégagent énormément de puissance, une puissance aux effets souvent indésirables. Parfois, des quartiers entiers sont rasés, parfois des innocents sont blessés. Votre effet de dégâts collatéraux est un avantage supplémentaire – quelque chose d’extrêmement puissant que vous pouvez réaliser avec votre pouvoir, généralement avec un grand effet narratif.

Chaque pouvoir propose une liste d’effets. Choisissez-en un issu de celle-ci ou bien créez le vôtre.

Vous pouvez utiliser cet effet quand vous le souhaitez, mais cela a un prix : vous générez un aspect de situation sur la zone autour de vous, représentant les dégâts collatéraux que vous générez. Le MJ doit déterminer la nature exacte de cet aspect à chaque utilisation.

Aïda veut l’effet Coup de poing mégatonne, de façon à pouvoir attaquer toutes les cibles d’une zone. Cependant, son pouvoir étant centré sur la vitesse, elle décide qu’au lieu de frapper le sol pour déclencher une onde de choc, elle utilise sa vitesse surhumaine pour frapper tout le monde, alors que la projection aléatoire d’étincelles détruit le lieu où elle se trouve.

AUTRES OPTIONS DE DÉGÂTS COLLATÉRAUX

Au lieu de choisir un effet de dégâts collatéraux pour un pouvoir que vous avez acheté, vous pouvez prendre un pouvoir que vous n’avez pas, et utiliser un effet de dégâts collatéraux issu de sa liste ou même créer un effet en partant du pouvoir de base. Cela peut représenter un aspect du groupe de pouvoir de votre personnage, que celui-ci ne maîtrise pas encore, ou une application du pouvoir un peu en deçà des conditions d’usage, ce qui génère justement les dégâts collatéraux.

Construire un tel effet de dégâts collatéraux procure une flexibilité accrue, accordant à un personnage avec des nombreux pouvoirs utilitaires une forte attaque ou à un autre centré sur le combat une possibilité de sortir des ennuis rapidement.

Aïda change d’avis sur le Coup de poing mégatonne : elle souhaite un pouvoir pour être plus mobile. Apercevant le Déphasage sur la liste des synergies de pouvoirs pour la Super vitesse, elle décide d’en faire son effet de dégâts collatéraux. C’est quelque chose qu’elle peut faire avec son pouvoir, de façon risquée car en dehors de sa zone de confort. Le nouvel effet de dégâts collatéraux est le suivant : si elle a besoin, elle peut aller si vite qu’elle traverse n’importe quelle quantité de matière, mais en l’abîmant de façon irréversible.